Présentation UTL Quimper
 
Conférences et exposés
 
Voyages d'études
 
Autres activités
 


Conférenciers
COMPERE Chantal

COMPERE Chantal
Présentation

Chantal Compère est responsable de l’Unité Recherches et Développements Technologiques de l’Ifremer au Centre de Plouzané.
 
Après un Doctorat en chimie analytique et contrôle de l’environnement de l'Université Louis Pasteur de Strasbourg en 1984, un post doctorat auprès de l'Institut de Génie des Matériaux (IGM) du Conseil National de Recherches du Canada (CNRC) et un poste d’associée de recherche au Laboratoire d'Electrométallurgie et Corrosion et du Département de Mines et Métallurgie de l'Université Laval à Québec, Chantal Compère a intégré le laboratoire Matériaux Marins de l’Ifremer en 1992. Depuis 2012, elle a pris la responsabilité de l’Unité Recherches et Développements Technologiques (https://wwz.ifremer.fr/rd_technologiques/)
 
Elle a été amenée à évaluer les effets des salissures marines sur les matériaux, en particulier les risques de corrosion localisée accrue des aciers inoxydables en présence de biofilms et à étudier les mécanismes d’adhésion des biofilms et salissures marines afin de mettre au point de nouveaux moyens de lutte antisalissures. Elle s’est intéressée au développement de technologies innovantes pour la détection in situ en milieu marin tels que les biocapteurs dédiés à la détection d’espèces toxiques (phytoplancton toxique et toxines), ou encore pour la détection de composants organiques à l’état de traces. Ses travaux se poursuivent aujourd’hui sur une meilleure compréhension de la « plastisphère », qui est la communauté microbienne diversifiée fixée sur les micro-plastiques dérivant en mer, en fonction de l’état de vieillissement de ces matériaux et de leur devenir mais aussi sur le développement de nouvelles techniques de captage de ces micro-plastiques.
 
Elle est co-auteur de plus de 60 articles dans des revues à Comité de lecture, de plus de 60 proceedings de conférence et a participé à l’écriture de plus de 15 chapitres d’ouvrages et de CD-rom sur la corrosion marine, la biodétérioration des matériaux, la protection cathodique, les salissures marines. Le dernier chapitre en date est « Rôle des micro-organismes dans la biodisponibilité des contaminants » de Lise Fechner, Chantal Compère, Thierry Berthe, Fabienne Petit et Robert Duran dans « Ecotoxicologie - Volume 3, Biodisponibles. Une histoire entre le vivant et son exposome » sous la direction de M-H Tusseau-Vuillemin, E Uher, C Gourlay-Francé aux éditions ISTE éditions, Janvier 2018, ISBN : 978-1-78405-354-3 (https://iste-editions.fr/products/biodisponibles).


Conférences
22-11-2018 - Pollutions d'origine anthropique en milieu marin : des pesticides aux plastiques -Consulter

 
Siège : Maison des Associations, 53 Impasse de l’ODET, 29000 QUIMPER