Présentation UTL Quimper
 
Conférences et exposés
 
Voyages d'études
 
Autres activités
 


ESCAPADE EN BOURGOGNE

Et dire que ce voyage en Bourgogne a failli ne pas avoir lieu !

            Mais, déplacé en septembre à l’issue de quelques péripéties, il a permis aux heureux 37 membres participants de traverser les vignes mythiques au début des vendanges.


            La géographie de la Bourgogne en fait à la fois une région accueillante et une zone de passage, donc un pays convoité, un carrefour d’échanges, un enjeu stratégique. Son patrimoine culturel témoigne d’une histoire longue et riche.
            Les peintures rouges des grottes d’Arcy signées d’empreintes de mains nous rappellent qu’il y a plus de 30 000 ans, des hommes peuplaient déjà la Bourgogne, nous laissant une des plus anciennes grottes ornées connues. Presque nos "contemporaines" en comparaison, les ruines de la Tour Janus et du magnifique théâtre d’Autun, comme les nombreuses portes de la cité, conservent les preuves concrètes de l’importance du pays au temps de Rome. Le musée Rolin d’Autun comme le musée des beaux-arts de Dijon reflètent ce rayonnement tout au cours du Moyen Âge. Et pas uniquement par la connaissance des faits, mais par l’émotion devant la beauté de certaines œuvres. Ce rayonnement culmine peut-être lors de la visite des Hospices de Beaune, des salles d’accueil et de soins des malades au face à face avec le Jugement dernier, pur chef d’œuvre de Rogier van der Weyden.
            Cette richesse culturelle ne s’est pas figée dans le passé, et les plus curieux d’entre nous ont juste eu le temps de parcourir à Dijon, avant la fermeture du musée, de nombreuses salles consacrées aux créations les plus avant-gardistes. Une collection entière est consacrée au travail de François Pompon, un enfant du pays dont le célèbre ours surveille les promeneurs du jardin Darcy.
             La Bourgogne, c’est aussi un impressionnant patrimoine religieux. Des guides érudits, passionnés et passionnants nous ont fait revivre le rayonnement qu’a offert tout le pays en ce domaine : deux centres inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’abbaye de Fontenay, magnifiquement conservée et entretenue, témoin lumineux de Cîteaux et des disciples de Saint Bernard, la basilique de Vézelay, haut lieu de pèlerinage, toujours lieu de culte, mais aussi la cathédrale Saint Lazare d’Autun, au tympan en réfection lors de notre visite, mais qui abrite bien d’autres chefs d’œuvre, sans oublier la surprenante et magnifique Ève exposée au musée Rolin voisin, Ève que Gislebertus a immortalisée à l’instant où la mère de l’humanité va perdre son innocence.

            Un bémol dans ce contexte : la visite, trop rapide et sans guide, de Semur en Auxois où nous sommes arrivés juste à temps à l’église Notre Dame pour voir portes et visages se fermer devant nous.
            La culture artistique n’était pas absente non plus du monde des vins, quand la visite des caves de Bailly nous a permis de découvrir les décorations sympathiques d’artistes amateurs en même temps que le travail de préparation de crémant, avant dégustation bien sûr !
             Et puis, enfin ! la traversée de ces communes accolées, à la superficie à peine plus grande que les étiquettes de leurs bouteilles, à la renommée vaste comme le monde : Gevrey-Chambertin, Vougeot, Nuits-Saint-Georges, Beaune, … Les vignes s’adossent aux collines proches, les vendanges ont débuté ; quelques haltes photos bien sûr, grâce à la gentillesse du chauffeur.


             Le chauffeur justement : Jean-Charles nous a accompagnés du début à la fin du voyage. Excellent conducteur qui a toujours sorti avec brio le car des plus tordues épingles à cheveux des chemins de traverse qu’ils choisissaient car le paysage y était plus beau que sur les grands axes, guide à ses heures, bon communicant, toujours serviable et de bonne humeur, il a grandement participé à l’excellent souvenir que nous laissera ce séjour en Bourgogne. Parmi les très bons guides locaux, la faconde de l’improbable australien qui nous a révélé les secrets de la cathédrale d’Autun aura marqué les mémoires.


         Et bien sur, comme tout voyage de l’UTL qui se respecte, l’ambiance sympathique, les nouvelles connaissances, les amitiés qui se confirment, resteront longtemps les bons souvenirs que raviveront les sourires des jeudis, lorsque chacun et chacune se retrouveront en vieux complices.

 
Siège : Maison des Associations, 53 Impasse de l’ODET, 29000 QUIMPER
...