Présentation UTL Quimper
 
Conférences et exposés
 
Voyages d'études
 
Autres activités
 


CHYPRE

L’île, baptisée par les brochures touristiques  Ile d’Aphrodite, a séduit tous les participants par la richesse de ses 9000 ans d’histoire.

 De l’époque néolithique à l’accession à l’indépendance en 1960, toutes les périodes conservent des traces de cette longue histoire, ce que nous avons pu apprécier au musée archéologique de Nicosie.

Chypre, Cyprus, doit son nom au cuivre, exploité dès l’âge du bronze. Très tôt des comptoirs grecs s’y installent. Après les phéniciens, c’est Alexandre le Grand qui intègre Chypre à son empire.

A  l’époque hellénistique, la capitale étant Paphos, une période de grande prospérité s’ouvre.

Dès le début de l’ère chrétienne l’île est annexée à l’empire romain ; passera ensuite sous la domination de l’Empire romain de Byzance.

A l’époque des croisades Richard Cœur de Lion s’empare de Chypre et célèbre son mariage à Limassol.

L’île est ensuite vendue à Guy de Lusignan, chevalier français des croisades. L’église catholique prend alors la place de l’église orthodoxe et Nicosie devient la capitale de Chypre.
Lorsque les Vénitiens achètent l’île, ils construisent des fortifications autour  de Nicosie et de Framagouste pour se protéger des Ottomans.

Chypre sera quand même annexée à l’empire ottoman à partir de 1571. L’église latine est expulsée ou mise en demeure de se convertir à l’islam ; la foi orthodoxe est rétablie.

En 1821 la guerre d’indépendance éclate.

La Grande-Bretagne est chargée de l’administration de l’île après l’entrée en guerre en 1914 de l’Empire Ottoman aux côtés de l’Allemagne.

Une guerre de libération éclate à nouveau en 1955 et ce n’est qu’en 1960 que Chypre devient une république indépendante. En juillet 1974 la Turquie envahit l’île dont une partie du territoire se trouve toujours actuellement sous occupation turque.

 

Chypre surprend par ses contrastes : l’aridité de la terre côtière, la luminosité de la mer, la verdoyance des montagnes du Troodos ;

la prégnance de la religion orthodoxe, et la proximité de l’islam ;

par son attachement à la culture grecque…

 

Personne n’a pu rester insensible à l’annexion de la partie nord-est par la Turquie, à la partition de l’île,  au passage de la « Ligne verte » à Nicosie, seule capitale européenne occupée.

 

Tournée vers l’Europe depuis son entrée dans la communauté en 2004, Chypre regarde maintenant son avenir avec espoir.

 
Siège : Maison des Associations, 53 Impasse de l’ODET, 29000 QUIMPER
...